Mystery Camp

Rentre si tu en as le courage...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était un petit d'homme... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hell Sanders

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Il était un petit d'homme... [Libre]   Lun 28 Juil - 13:52

[Flash Back]

L'immense limousine blanche se garra en trombe devant Mystery Camp, la colonie pour filles.

Déjà, tout le monde était là, le nez aglutiné contre les vitres tintées, ce demandant qui pouvait bien être à l'intérieure de cette limousine. Quelle star du show-biz' pourrait être assez barge pour venir s'encroûter à Mystery Camp alors que l'été était des plus chaud?

Dans la imousines aux sièges de cuir blanc se tenait une jeune femme blonde, sentant le "The Beat", une exclusivitées de Burberry, et portant une robe excessivement courte et décoletée, masquand le moins possible de chair.

La robe était bleu et elle semblait être taillée pour la blonde.

Elle ne le semblait pas. Elle l'était. Cela constituait une évidence. Lorsque votre mère est une célèbres actrice et la toute nouvelle égérie de Ralph Lauren, on vous taiille forcément une robe de haute couture fait uniquement pour vous.

La blonde portait aussi d'énorme lunette de soleil Dior d'un goût exquit, des sandales à talon aiguilles de plus de 10 cm de chez Gucci, des bijoux Armani, une montre Rolex certies de saphires impportés d'Inde et, pour parfaite la tenue, le tout dernier sac Vuitton, pas encore sur le marcher.

La blonde replongea ses lèvres dans sa coupe de champagne. Combien de coupes avait-elle ingurgitée depuis le début du trajet? La jeune femme ne comptait plus. Se soûler semblait être la seule solution acceptable pour oublier que sa très chère mère adorée l'envoyait dans cet endroit pourrit pour ses vacances d'été... Et dire qu'elle aurait put être avec Blair, sa meilleure amie, en Europe... ça la dégoûtait!

La blonde soupira, avalant cul-sec la fin de la coupe et s'en resservant une.

"Nous sommes arrivés mademoiselle" entendit-elle le chauffeur lui annoncer.

Hell Sanders avala sa coupe d'une traite et sortit de la limousine, faisant une entrée des plus remarquée parmis... Des filles... C'était sûrement celui qui la tuait le plus: savoir qu'il n'y avait aucun garçon avec qui faire la fête et passer un bon moment... Derrière elle, son chauffeur sortait avec difficulté ses nombreuses valises excessivements remplies.


[Fin du Flash Back]

La blonde marchait frénétiquement, cherchant l'endroit exacte où elle avait rangé ce qu'elle cherchait. Il faut dire que les enterré dans le sable n'avait pas été la meilleure idée de la jeune Sanders. Résultat, elle les avait planqué dans un endroit sûr. Après tout, aucune animatrice ne venait sur l'îlot... Encore moins à cette heure avancée de la nuit.

La blonde ne sentait pas le "The Beat" de Burberry, comme a son habitude, mais le "Poison" de Dior. Elle était vêtue d'un veston Burberry cadrillé noir et blanc, d'une robe blance Channel, de chaussures Vuitton et d'un sac D&G. Ses talons s'enfonçaient dans le sable mais qu'importe... La belle était presque arrivée à destination.

Enfin, elle trouva ce qu'elle cherchait... Ses bouteilles d'alcool. Non, la jeune Hell n'est en rien une alcoolique mais là, c'était différent.

Ainsi, elle ouvrit une des bouteilles en commença à boire, se coryant seule dans la nuit. Dieux...Qu'elle aurait voulu être dans l'Upper East Side, même si ça craignait l'été puisque tout les jeunes étaient parti... Au moins, il y aurait les Night club, les soirée et les touristes Italien ultra craquant et beau comme des dieux...Mais non... Elle était coincée ici et, à vrai dire, préférait être seule sur cette îlots en plein milieu de la nuit que avec les autres nones entrain de dormir sagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid Mc Gowan

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Il était un petit d'homme... [Libre]   Lun 8 Sep - 20:27

Une ombre dans l'eau se sécoupait dans le clair de lune, elle avançait vivement sans énormément de remous, hell ne l'aperçut pas immédiatment ! L'ombre se hissa sur le sable fin de l'ilot
Ingrid sortit de l'eau dégoulinante dans son bikini qui bleue qui la mettait en valeur à son avantage. Elle ne semblait pas avoir froid à cette heure de la nuit,

La lumière lunaire, jouait dans les gouttes d'eau de ses cheveux la nimbant d'une douce lumière, elle utilisait des soins hypers chers pour provoquer cette effet miroir cashmir dont elle était assez fière.
Elle allait s'asseoir sur un rocher quand elle remarqua enfin hell

-bonsoir !!
-oh pitié mes admiratrices m'ont suivis jusqu'ici !!
-oh calme toi !! répliqua la jeune mc gowan sêchement

elle jeta un coup d'oeil circulaire, les bouteilles et les vêtements de la jeune femme lui apprirent tout ce qu'elle voulait savoir

-T'es la nouvelle qui vient d'arriver, la fille à la limousine blanche !! Je m'appele Ingrid, je sais ce que tu dois penssée de cet endroit !! J'y suis bloqué depuis un mois à la place d'être à New-York ou à Madrid !! Détend toi un peu !! Cet endroit n'est calme en apparence !! je ne connais que très peu de fille qui suive les règles ici !! On se ressemble toutes un peu, bloquée ici par nos parents tout comme les garçons super mignon dans le camp sur la berge en face !!

A son regard je vis que j'avais capté son attention je continuais donc l'air de rien

-en face se trouve le camp réservé aux garçons, nous nous rejoignons la nuit sur certains ilots, la plupart du temps on part en ville et on rentre à des heures pas possible !! Le tout sous le nez des matons !! à croire qu'elles sont aveugles ces pôves connes !! je peux ?

damandais-je en saisissant une bouteille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Sanders

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Il était un petit d'homme... [Libre]   Mar 9 Sep - 21:12

La jeune blonde était tranquille sur l'îlot, dans ses habits de marque (hors de question pour elle de rester dans un maillots de bain alors que personne n'était là pour l'admirer, elle avait donc eut la logique de venir ici... En barque... Oui oui, la blonde avait réquisitionner l'une des barques des "monitrices" et le reste c'était fait tout seul sans qu'elle ait ne serait-ce qu'une oréole.

Ainsi, la blonde aimait être là, totalement seule... Bon, ok, c'était un peu foireux d'être seule mais avec un peu de chance, Amelyn se serait réveillée entre temps, aurait trouvé le message qu'elle lui avait laisser et allait bientôt la rejoindre... Et elles passeraient la nuit à se soûler la gueule, déconnant comme pas possible, parlant de ce que leur vacances auraient put être si elles n'avaient pas été coincée dans se fichu camp pourrave et qui empestait la sainteté. C'était grave foireux d'être ici... En plus, il y avait les mecs de l'autre côté alors autant dire que cela aurait pût être une véritable torture pour Hell si elle ne savait pas déjà qu'ils se retrouvaient parfois sur les îlots.

Ce ne fût qu'après un moment qu'elle vit Ingrid dans la pénombre.


"Oh! Pitié, mes admiratrices m'ont suivit jusque ici..."

Dit alors la blonde sarcastiquement en jaugant et détaillant celle qui était pour l'instant une simple inconnue.

Mouais... Elle avait l'air..."potable"... Ce simple mot sonnait étrangement dans les oreilles de Hell. Cette fille, elle ne lui aurait probablement jamais adressé la parole si elles n'étaient pas coincées dans ce foutu camp... Mais bon...Il fallait croire que pour une première impression, Hell devrait se contentée des filles "potables"... C'était désolant.

Et où était Amelyn?

Sérieusement, elle dormait où quoi? Pourquoi la jeune brune manquerait-elle une nuit de débauche au camp? Ce n'était vraiment pas le style de Amelyn, Hell en était certaine.

Alors quoi?

Et voilà que l'autre lui disait de se calmer... C'était le pompom, le bouquet final qu'Hell n'aurait jamais voulu attraper.


-Nan...Je crois pas nan. Là, sérieux, ça va pas le faire...

La blonde jaugea encore une fois Ingrid, buvant une nouvelle longue gorgée d'alcool et écoutant vaguement la suite. Nan mais elle la prennait pour qui? Hell était la jeune, belle, riche, talentueuse, populaire, célèbre Hell Sanders et une parfaite inconnue lui disait de ce calmer et lui expliquait le fonctionnement de "l'illégalité" comme on l'explique à une pauvre paumé... Impossible, elle devait rêver!

-Okay... Je t'ai écouter et, plusieur choses. Déjà, j'crois qu'il doit y avoir erreur, c'est pas à moi de me calmer mais à toi. Et puis, vraiment, j'applaudis des deux mains l'effort mais me prend pas pour une paumée. Si j'étais paumée, je serais pas là à boire et à attendre une amie qui a certainement beaucoup plus de classe et de cervelle que toi. Si tu veux expliquer l'illégalité et comment contourné les règles à quelqu'un, explique le à quelqu'un qui en a vraiment besoin. Genre, la petite sainte qui passe tout ses étés ici et trouve les règlements trop cool. Ensuite, la stupidité des mono, c'est du savoir universel, un truc bâteau et très franchement, qu'elles soient aveugles connes ou autre je m'en tappe, tant qu'elles me pourrissent pas plus mon été. Et puis, qui te dis très franchement où j'aurais du passer mes vacances? Alors, pour info, je vis à New-York. J'étais censée partir avec ma meilleure amie faire le tour des villes d'Europes les plus "in" et assister aux plus belles soirées. Alors juge pas sans connaitre.

Pourtant, elle laissa quand même Ingrid attraper la bouteille d'alcool.

-Bois tant que tu veux mais je suis vraiment pas sûr que tu sois à la hauteur.

[Hrp: Voilà T_T sorry pour la longueure bien mince xD Amelyn devrait s'incrusté bientôt. Si je peux juste te demander de ne pas faire jouer ou parler mon perso sans mon accord? ^^ merci]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aymelyn Peper
Admin
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Il était un petit d'homme... [Libre]   Mar 9 Sep - 21:43

Aymelin était dans sa tente et dormait légrement. Généralement on disait souvent qu'on dormait à point fermait mais comment aurait-on pu dormir dans un endroit aussi foireux, paumé qu'ici...

Elle était Aymelin Peper, riche héritière, super canon, à la vie déjanter dans l'Upper East. Sa vie était tellement parfaite et là, elle était dans ce camp foireux où seule Hell était une fille à sa hauteur. Seule elle méritait sonattention et la blonde pensait exactement la même chose...

Soudain, elle sentit un papier près d'elle, elle le prit et le lit à la lumire qui passait dans le dortoir. C'était un mot de Hell qui lui disait de venir la rejoindre sur l'ilôt.

Aymelin ne fit ni une ni deux. Elle se leva d'un bond, bien décidé d'aller faire un truc un peu moins foireux que dormir à 23 heures, d'habitude, elle se coucha vers 3 hoires du mat' si elle dormait seule...

Rapidement, la brune enfila son bikini argenté qui couvrait l'essentiel de ses formes avantageuses et génreuses et sortit en vitesse de la cabane.

Elle pénétra dans l'eau et s'immergea rapidmeent et se mit à nager en direction de l'ilôt. Elle nagea rapidement et atteint en dix minutes la petite île. Elle sortit de l'eau, son corps dégoulinant d'eau...

Elle était plus sexy que jamais mais il n'y avait aucun mec alors où était l'interêt ? Elle aperçut une fille en compagnie de Hell. Elle sourit rapidment et s'approcha de son amie.

Ellle s'assied et but une gorgée d'alcool à la bouteille de son amie. Ca faisait du bien. Elle regarda autour d'elle, c'était total foireux. Ce mot serait sans doute celui qu'elle utiliserait le plus pendant les vacances...

- J'ai envie de m'envoyer en l'air

Aymelin avait rapidement dit ça à Hell se fichant de l'autre fille bien décidé à ne pas lui parler...

Elle la connaissait car elle avait nagé une fois avec elle... Elle était la fille ave qui elle nageait quand personne ne venait avec elle... Sinon c'était personne...

Elle rebut une gorgée d'alcool... Puis tendit la bouteille à Hell qui la prit sans hésiter et but à son tour. A New-York, ça aurait été idiot de se saouler comme ça mais là, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire...

Elle poussa un soupir et s'apprêta à parler à Hell...

- C'est un plan foireux... Il y pas de mec... Et les monos sont des nones et tu sais ce que j'en pense... Tu crois qu'on peut aller chercher des mecs sur le camp d'en face, si on se fait prendre on sera peutêtre virait, ça serait le bonheur...

Elle avait dit à Hell que les monos étaient des asexuées et sur le coups, elles avaient piquées un fou rire en imaginant les nones apprendre leur passé de débauches avec les hommes...

Elles pourraient aller en face et aller chercher des mecs, s'éclataient sur l'ilôt, organisé un fête, et aller vers la grotte abandonnée interdite. Ce serait tellement moins foireux que de reser là avec une fille qui semblait se la jouer...

18 ans était une année parfaite, ellle pouvait faire des tonnes de fêtes, plus qu'avant. Boire de l'alcool et coucher avec des mecs dont elles ne connaissaient pas le noms... Quoique ça, elles le faisaient depuis bien longtemps...

Elle soupira et redit :

- C'est un plan foireux...

Aymelin s'allongea dans le sable et se tourna vers l'autre fille...

- Tu devrais retourner dans le dortoir darling, c'est pour les grandes ici

[hrp : Poste un peu court sorry T_T Je suis là darling, Aymelyn est là XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mystery-camp.kanak.fr
Ingrid Mc Gowan

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Il était un petit d'homme... [Libre]   Mer 10 Sep - 15:18

je fronçais les sourcils en tentant de me rappeler d'ou je connaissais cette fille
elle était plutôt mignonne ! ça semblait être une habitude, toutes les filles riches semblaient avoir été envoyé ici ...
elle haussa les épaules négligemment et avala la bouteille que je tenais à la main d'une traite

-un peu fade ! murmura t'elle pour elle même

quand aymelyn lui parla enfin elle ne prit même pas la peine de la regarder
elle eut un léger rire amusée et amère

-qu'est ce que tu en sais !! se moqua t'elle,
sans attendre de réponses elle continua
-il est vrai que je ne suis pas vraiment ... comme "vous", pour moi vous n'êtes que des fifilles à papa, qui disent qu'elles veulent s'envoyer en l'air ou boire toute la nuit mais qui n'osent jamais rien faire de vraiment excitant !! mes amies appelent ça le syndrome des cam !! on ne voudrait pas être mal vus des caméras ou de nos précieux parents !! Vous n'avez pas non plus l'air comme toutes les autres alors je vous propose quelque chose après je me casse ! je sais quand je suis mal venut moi !! si vous en avez le cran à deux cents mètres au prochain ilot sous un saule plaureur y a un petit hord-bord ! voici les clés !!
déclara t'elle en retirant la clé qui pendait à son cou
-si vous le pouvez y a du chloroforme pour endormir les monos des garçons ! un conseil faites gaffe là bas comme ici y en a quelque uns qui craignent genre : vive les reglements !! bonne nuit !

et sur ces mots ingrid s'éloigna, elle plongea dans l'eau et s'éloigna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était un petit d'homme... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était un petit d'homme... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mowgli messua :: le petit d'homme devenu grand
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Petit découpage... [Libre]
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mystery Camp :: Rpg :: Petit ilôt-
Sauter vers: